J’ai testé Hélicium ! cet incroyable verre qui fait exploser les arômes

0
6339

Ce concept innovant de verres révolutionne la dégustation car il apporte un plaisir immédiat olfactif bluffant ! Cette innovation  nous la devons à Arnaud Baratte. Lorsque j’ai rencontré ce génial créateur verrier c’était dans le cadre des « Wine Women Haward » il avait déjà fait ses preuves chez le leader mondial de la verrerie Riedel, et venait de créer chez ARC International  « Open Up » pour lequel il venait de recevoir le prix « Janus » de l’industrie une époque où je rêvais moi-même de créer une gamme de verre qui correspondait à l’attente des femmes. Les années ont passé où nous continuions à échanger nos idées ce qui m’a donné l’opportunité de voir évoluer ce projet « Hélicium » pas à pas avec toutes les difficultés que vous pouvez imaginer, en gardant ce secrêt de fabrication, avant d’en être l’Ambassadrice, c’est la raison pour laquelle ma présence était indispensable lors du lancement officiel d’Helicium. Un évènement chargé en émotions,  qui s’est déroulé à Toulouse jeudi dernier, ville symbolique puisque « Air Bus » a soutenu ce magnifique projet. Nous étions tous au côté d’Arnaud Baratte dans la ville rose,  pour partager son succès, réunis dans un des plus beaux salons du Pullman Centre ville conçu sous le signe de l’ultra modernité, déco minimaliste et épurée à proximité du Capitol, un décor idéal pour mettre en valeur « Helicium ».

Donc pas étonnant que pour « Helicium » Arnaud Baratte a encore décroché le prix « Janus » de l’industrie 2010, décerné par l’Institut du design. En chef d’entreprise avisé il a déposé sous brevet son invention Helicium, un verre à dégustation qui utilise les procédés de l’éolien pour bonifier les sensations aromatiques. Installé à son compte il y a trois ans, c’est dans le Tarn que l’idée ingénieuse lui est apparue : en se baladant dans le parc éolien de Murat-sur-Veyre, il a imaginé un verre dont la matière serait équipée de trois hélices.

L’énergie du vent et la mécanique des fluides …le pas est vitre franchi pour Arnaud Baratte. Il le confie lui-même « Au premier tour de verre, ce procédé projette le vin sur la paroi des verres et les arômes se libèrent grâces à des pales qui suscitent l’explosion aromatiques d’une corbeille de fruit »

 

Un verre « éco-design » qui va plaire aux  femmes

 Douze années dans les Arts de la Table ont affirmé son savoir-faire technique lié à la conception œnologique, sa force c’est qu’il m’a écouté, et qu’il a très vite pris en compte la féminisation du vin et la manière décomplexée qu’ont les femmes de s’approprier le vin en laissant parler leurs émotions et leur plaisir sans pour autant utiliser un langage « eonologiquement » correct. C’est pour toutes ces raisons que la gamme « Hélicium »  va nous séduire nous les femmes, par sa rondeur, son élégance, la finesse du verre qui procure une sensation agréable en bouche, son ouverture qui permet de plonger le nez dedans, une jambe élancée, sans couture ni bourrelet et sont côté pratique puisqu’il est construit à partir d’un matériaux hyper résistant au choc et  inaltérable: le KWARX.

Ecologiques, ces verres se composent de minéraux sans impact sur l’environnement à la différence du plomb habituellement utilisé pour le cristal. Ce qui me plait dans ce verre, c’est sa brillance absolue qui met en valeur les vins et de savoir qu’elle ne sera pas abîmée par les lavages successifs en machine.

Cet engagement dans le développement durable et l’éco-construction est gratifiée par l’obtention de la mention « éco-design » décerné en 2011par EVEA. 

L’innovation majeure

 « Hélicium » est un accélérateur d’arômes doté de pales d’hélices, représentées par des arêtes vives en relief sur la périphérie intérieure du verre et d’un dôme au fond de la paraison du verre. Résultat stupéfiant que j’ai moi-même testé en le comparant à d’autres verres, lorsque  j’ai exprimé un mouvement circulaire en faisant tourner le verre avec ma main, comme les pales et le dôme assurent une fluidité et une oxygénation optimale du vin, ce mouvement de brassage et de turbulences que créent les trois pales est venu accentuer le phénomène d’échange des trois couches aromatiques du vin et fait exploser les molécules. Les arômes du vin se sont révélés d’une telle puissance que j’avais l’impression de plonger mon nez dans une corbeille de fruits. En bouche même constat, les arômes arrivent en crescendo…c’est étonnant !  Non seulement la dégustation était époustouflante mais la révélation pratique c’est que l’on a plus besoin de mettre un vin jeune en carafe lorsque l’on utilise ces verres.

Pour tout savoir sur la gamme, ses tarifs et où vous la procurer

www.arnaudbaratte.fr

tel 05 61 45 94 86

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here