Des vins choisis par des femmes, mais pas que pour elles !

0
2117

Organisé par les Vignerons Coopérateurs de l’Hérault , la dégustation  des « Coups de Cœurs des femmes journalistes » crée l’ événement depuis 1996,  l’occasion pour une trentaine de femmes journalistes de sélectionner leurs cuvées “Coups de cœur” lors d’une dégustation anonyme des vins déjà médaillés d’or, provenant des caves coopératives du Languedoc et du Roussillon mais aussi d’apprécier  les autres produits de la coopération régionale enfin, de profiter de ce moment rare pour échanger avec le coopérateurs, hommes et femmes, parler de leurs métiers et de leurs produits. En effet, la coopération du Languedoc-Roussillon est riche de sa diversité culturale et culturelle dans cette région entre mer et montagne.

67 médailles d’or de la coopération jugées

Pour cette édition 2015, je ne participais pas mais trente consoeurs journalistes de France et de l’étranger ont donc jugé 67 médailles d’or en vins secs et vins doux naturels (soit 21 blancs, 17 rosés, 26 rouges et trois VDN). Je me méfie toujours des concours qui distribuent des médailles dans un but commercial, mais ce n’est pas le cas ici . Une  dégustation organisée à l’aveugle, qui s’est déroulée dans le somptueux cadre du château de Castelnou dans un village classé des Pyrénées-Orientales, propriété des Vignerons Catalans. Les Pyrénées-Orientales furent à l’honneur cette année. Ce sont des vins qui jouent la carte de l’excellence et progressent en qualité, en finesse et élégance, chaque année. Les caves coopératives ont évoluées, actuellement elles bénéficient d’équipements ultra-modernes, de bons oenologues, elles imposent des cahiers des charges strictes et rigoureux aux vignerons coopérateurs membres.

C’est un véritable coup de cœur qui est attendu pour les cinq jurys (deux en vins blancs, deux en vins rouges et un en vins rosés). Toutes les participantes ne sont pas des spécialistes viticoles, mais toutes sont épicuriennes, savent déguster et apprécier le vin, elles doivent  laisser parler leurs émotions gustatives, guidées par leurs délicates papilles influencées par  leur subjectivité  et le choix du vin qu’elles  rêvent d’acheter les yeux fermés. Les discussions vous vous en doutez sont  animées autour des tables et des bouteilles.

Le palmarès de cette édition 2015

Ont reçu le Coup de cœur : en vin blanc, la cuvée Roche Fourcade, IGP Cévennes blanc 2013 des Terrasses Cévenoles à Saint-Hippolyte-du-Fort. Les femmes journalistes ont aimé sa jolie robe dorée, son nez délicat. En bouche, harmonieux, équilibré et élégant, avec un boisé juste ce qu’il faut.

Spontanément associé au foie gras, je l’ai servi en apéritif bien frais, c’est un vin de plaisir immédiat, très fruité, marqué par ses cépages aromatiques (Viognier et Roussanne)  il est aussi à déguster avec certains desserts comme des poires au four ou du chocolat blanc (prix de vente consommateur : 5,90 € à la bouteille).

En vin rosé, la cuvée M, syrah, IGP Pays d’Oc 2014 des Vignobles de Montagnac à Montagnac. Elles ont aimé sa robe lumineuse et d’un beau rose soutenu, ses arômes de fleurs et de fruits rouges, sa persistance gourmande.

En bouche, ce rosé ample, est puissant mais rond et frais, est agréable en apéritif, il  peut accompagner une cuisine légère, des recettes du sud. Bon rapport qualité-prix (prix de vente consommateur : 3,90 €).

En vin rouge la cuvée Latude, AOC Languedoc-Pézenas 2013 cave de la Fontésole à Fontès. Elles ont aimé ce côté séducteur, celui que l’on repère dans la foule, qui vous embarque et qui vous dit “allez viens, je vais te raconter une belle histoire”.

Un nez exubérant, une robe d’un joli grenat, des arômes de fruits noirs confis, d’épices et de fleur de sureau. Voluptueux, généreux, avec, pour un 2013, une très belle expression aromatique, avec une persistance sur les fruits mûrs, sans lourdeur, il témoigne de la bonne maîtrise des modes de vinification actuels (prix de vente consommateur : 10,45 €).

Véritable succès commercial auprès des consommateurs

La remise des prix a eu lieu, dans la foulée, à l’issue de l’assemblée générale de Coop de France LR. « C’est toute une région qui est récompensée et mise à l’honneur », précise Fabienne Bonnet, vice-présidente Coop de France en charge des PO, vigneronne et présidente des Vignerons Catalans qui a reçu le Coup de Coeur pour son Rivesaltes ambré de 1988.

Ces cuvées sont très attendues et appréciées par les consommateurs qui achètent dans les boutiques des caves, mises en avant par celles-ci. Elles apportent un véritable plus commercial.

LA FILIÈRE VITI-VINICOLE  C’EST :

• 220 coopératives vinicoles ou unions de coopératives

• 150 000 hectares de vigne (soit 2/3% de la SAU viticole)

• 15 000 vignerons coopérateurs

• 9,5 M hectolitres de vin, soit 73 % des volumes produits en LR dont : 2/3 des AOP, 75% à 85% des IGP, 52 % du Vin de France… sans oublier la gestion des sous-produits

• 900 millions d’euros de chiffre d’affaires (2013)

• 5 400 salariés dont 1 500 ETP (équivalent temps plein) en CDI

Tout savoir sur les productions des coopérateurs, les points de vente et les médailles du concours sur:
www.coopdefrance-lr.com

Tel : 04 67 07 03 20

www.terrasses-cevenoles.fr

www.les-vignerons-de-fontes.com

www.lesvignoblesmontagnac.com

www.sud-de-france.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here