Tchao le « p’tit bojo »vive le beaujolais nouveau lorsqu’il prend la Pop Art attitude!

0
5785

 Notre Beaujolais nouveau est incontestablement le vin français le plus médiatique de la planète et pour ses « 60 ans » 60% des consommatrices continuent à lui être fidèles. Un prétexte pour se réunir entre amis et fêter l’évènement joyeusement chez nos cavistes, dans nos bars à vins, dans un petit restau ou chez soi ou encore chez des amis.  Certaines municipalités ont pris l’habitude de le fêter et de l’offrir dans la salle des fêtes des villages. 

La joyeuse arrivée du Beaujolais est bien orchestrée puisqu’il est préalablement acheminé par avion cargo pour qu’à minuit le jour « j » il puisse être débouché sur les comptoirs de Paris, New York, Sydney, Moscou ou Tokyo.  Vous ne le savez peut-être pas mais cette région est rattachée à la Bourgogne viticole. 

Pour obtenir du fruit, rien que du fruit, tous les beaujolais sont vinifiés de la même manière, en respectant l’intégralité de la grappe (ce qui revient à mettre le raisin entier). Le tout subit une macération semi-carbonique courte qui dure environ trois jours. Les vignerons ont le plus souvent beaucoup de mal à maîtriser de manière parfaite la technique de vinification qu’ils infligent à leurs vins.

Le beaujolais a une robe légère, avec une teinte cerise, aux reflets pourpres, voire violacés. Son nez est intense et très aromatique, avec de la framboise, de la cerise, de la fraise et des griottes. Le second nez laisse apparaître des dominantes florales de violette ou d’iris et, en utilisant certains types de levures, il peut avoir des notes de banane. C’est un vin léger,  de convivialité qui « se laisse boire » qui a le goût du vin nouveau. Que l’on aime pour ses arômes, son fruité et sa finale vive et fraîche. Le beaujolais nouveau est un vin de plaisir immédiat festif, un vin de soif qui se boit entre copains, appréciez-le pour ce qu’il est, un vin léger en alcool, ce qui est tendance !

Il  prend la pop art attitude quand il s’agit de la cuvée « Mademoiselle Mommessin » . D’une année à l’autre les étiquettes relookées avec de jolis dessins ont tout pour séduire les femmes et les jeunes consommateurs.
 
Loin d’être iconoclaste, l’ habillage Pop art du Beaujolais Nouveau chez Mommessin, reste, au contraire, fidèle aux principes qui ont présidé ce courant artistique du XXème siècle et pour qui l’art est un objet de consommation. L’utilisation des images populaires, éloignée de toute vision élitiste, a de quoi séduire les amateurs de Beaujolais primeur.De la couleur pour égayer l’automne avec un Beaujolais primeur rouge de l’audace pour habiller le Beaujolais Nouveau « Mademoiselle Mommessin » et surtout du plaisir à déguster un gamay frais et gourmand, c’est ce que vous propose Mommessin version Pop art !

                                              QUIZZ pour jouer entre amis

 1) Qu’elle est généralement la date de sortie du Beaujolais nouveau partout dans le monde?

* Le troisième jeudi de novembre

Pour faciliter la mise sur le marché de ce vin unique en son genre, un décret a fixé au troisième jeudi de novembre 0h00 la date de la mise à la consommation du Beaujolais Nouveau (et des autres primeurs). Cette date est toujours en vigueur aujourd’hui.

2) A-t-on le droit d’utiliser des machines à vendanger pour récolter les raisins du Beaujolais ?

* Non la vendange se fait à la main

Le Beaujolais est une des rares régions à interdire la machine à vendanger dans les vignes. Les vendanges se font à la main, les raisins sont ramassés par grappes entières cela afin de donner un fruité au consommateur amateur, dont la typicité est  garantie.

3) La naissance règlementaire de la marque officielle « Beaujolais nouveau » date de quelle année ?

* Elle date de 1951

La réglementation officielle du Beaujolais Nouveau débute le 11 mars 1951, avec la suppression du principe d’échelonnement des sorties des vins de la propriété. Mais déjà dès le 19ème siècle, les viticulteurs et négociants du Beaujolais avaient pour coutume de vendre leur vin nouveau très tôt dans les « bouchons » lyonnais.

4) Qu’elle est la différence entre ces deux vins : Beaujolais nouveau et Beaujolais Villages?

* L’un est un vin nouveau, pas l’autre !

La vinification d’un vin nouveau se fait par macération carbonique en cuve close, à l´intérieur des baies non encore égrappées pour développer le caractère fruité du vin ce qui n’est pas le cas d’un Beaujolais Villages vinifié plus longuement, le vin est plus structuré et tannique.

5) Le Beaujolais nouveau est issu de quel cépage ?

* Le cépage Gamay

Le Gamay rouge à jus blanc est le cépage du beaujolais nouveau, il représente 90% de l’encépagement de l’AOC, il est désigné dans le langage commun de « gamay beaujolais » idéal pour les vins jeunes rouges fruités. Sans Gamay il n’y aurait jamais eu de Beaujolais nouveau.

6) peut-on comparer un Beaujolais nouveau et un Beaujolais primeur ?

* Il n’y a pas de différence entre ces deux vins

C’est la même chose, sauf que l’appellation officielle en vigueur au service des douanes est « Primeur ».  Pour les Beaujolais, ils doivent porter la mention soit « Primeur » ou « Nouveau », sur l’étiquette qui correspond  au niveau de la qualité à un mode de vinification différent.

7) Un vigneron a-t-il le droit de mentionner le nom du cépage sur l’étiquette de son Beaujolais nouveau

* Non il n’a pas le droit.

Non, il n’a pas le droit de mentionner le nom du cépage sur son étiquette. Les vins de cépages ne sont pas autorisés dans les AOC en Bourgogne.

8) Combien y a-t-il de crus dans la région du Beaujolais ?

* Il y a 12 crus.

Il y a 12 crus dans l’aire d’appellation Beaujolais. Les plus connus sont le Saint-Amour, le Chiroubles, le Juliénas, mais aussi le Morgon, le Brouilly, le Moulin à Vent, le Fleurie etc…ils ne sont pas commercialisés en vins nouveaux, ni même le Beaujolais ni le Beaujolais Villages car leur vinification est plus longue et plus coûteuse. Certains sont vieillis en barriques ou fûts, ils font d’excellents vins de garde.

9) Par quelle coïncidence un cépage Bourguignon s’est-il retrouvé à être le raisin le plus rependu en  beaujolais ?

* Parce qu’il fût banni par un édit.

Mal traité  par les Bourguignons puis banni de toute la Côte d’Or par un édit de Philippe le Hardi en 1395 qui lui préféra le cépage Pinot noir. Chassé de Bourgogne,  il investit lentement les collines du Beaujolais où il s’adapta aux divers sols et il prospéra.

10) Le Pape du Beaujolais reconnu par ses pairs c’est lui ! Quel est le négociant qui commercialise à lui seul 20% de l’ensemble de la production, qui a le plus œuvré depuis 40 ans pour médiatiser ce vin et qui l’a rendu célèbre sur la planète entière.

* Il s’agit de Georges Duboeuf, véritable ambassadeur de ce vin

 C’est à lui que l’on doit cette incroyable médiatisation planétaire depuis 40 ans. C’est lui qui a orchestré les chargements dans les avions cargo, c’est lui qui a imaginé le jeu du décalage horaire qui donnait un avantage perpétuel au Japon « pays du soleil levant » qui l’a exporté partout pour permettre à tous les amateurs de ce vin de le goûter le jour « J » aux USA en Ukraine, à Sydney à Toronto et Rio.

                                                      

Le point après une semaine de festivités à travers le monde est rassurant le Beaujolais nouveau est toujours joyeusement célébré !

Le bilan pour le millésime précédent est rassurant,  les consommateurs ont dégusté 115 500 hectolitres (soit 15,4 millions de bouteilles). Les Japonais, sont les plus fervents adeptes du beaujolais nouveau, comme ils sont les premiers sur terre à le voir arriver compte-tenu du décalage horaire, ils ont consommé 7 millions de bouteilles, devant les Etats-Unis (2,4 millions de bouteilles) et l’Allemagne (1,2 million de bouteilles).

www.mommessin.com

www.duboeuf.com

www.beaujolais.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here