Les souris trinquent à notre santé dans les laboratoires

0
1864

Si vous visitez régulièrement ma rubrique « le vin et la santé » vous ne serez pas étonné d’apprendre que les scientifiques doivent sans doute aimer boire du vin car il n’y a pas un mois sans qu’une nouvelle étude internationale ou française vienne en chasser une autre pour prouver les effets bénéfiques ou néfastes de la consommation d’alcool et en particulier du vin sur notre santé. Hélas, bien souvent, ce sont d’abord les souris qui trinquent à notre santé dans les laboratoires pour que ces études puissent aboutir et voir le jour comme c’est le cas ici. 

Je suis tellement consternée par tout ce que je lis sur le vin et la santé, toutes ces expériences relatées dans des études publiées si souvent contradictoires avec les précédentes, qu’elles ne peuvent que nous faire réagir et nous interroger sur la crédibilité de ceux qui les publient, leurs intérêts et pourquoi?

Prendre un verre rendrait plus intelligent…(ou pas) ?

Dernièrement, le « Huffington Post » a publié dans ses colonnes deux articles issus d’études scientifiques qui ne vont sans doute pas nous aider à y voir plus clair sur la question de l’impact de l’alcool sur notre santé. Il s’agit cette fois-ci de mesurer l’influence de l’alcool sur l’intelligence. En effet en août dernier, je découvrais un article du « Huffington Post » qui mettait en avant une nouvelle étude dans laquelle « les scientifiques de l’Université de l’Illinois avaient découvert qu’après quelques verres d’alcool, la créativité augmentait de 50%  alors que le temps de réaction diminuait de 25%. » mais ce n’est pas tout.

Boire du vin à faible dose serait bénéfique pour la femme enceinte

Cela semble incroyable et impensable, c’est pourquoi le « HuffPost » n’a pas manqué de le rappeler il y a quelques jours, selon une dernière étude britannique on apprend qu’ « une consommation modérée d’alcool pendant la grossesse, c’est-à-dire d’un à six verre maximum par semaine, aurait un effet bénéfique sur l’intelligence des enfants.

Sachant que cet effet reste  faible, cette nouvelle ne méritait pas à mon avis d’être mise en avant dans la presse, au contraire je pense que nous devons renforcer l’idée que pendant la grossesse, les femmes doivent se tenir éloignées de l’alcool. »

Je ne cesse de vous le dire, attention,  l’alcool absorbé en trop grande quantité provoque des catastrophes sur le plan physique, moral, mental, familial et social. Encore une fois, consommez avec modération.

http://www.huffingtonpost.fr/news/fr-france

copyright Astronoo….dessin Lolodelisle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here