Bugarach la cuvée « s’il n’en reste qu’un je serai celui-là » à boire le 21 décembre prochain

0
5334

J’ai dégusté cette cuvée crée spécialement pour célébrer le 21 décembre 2012. Cette idée originale, c’est Jean Pla, négociant en vin dans le Languedoc-Roussillon, à la frontière entre l’Aude et les Pyrénées Orientales, qui l’a imaginé en lançant une cuvée au nom pour le moins évocateur : “Cuvée Bugarach, s’il n’en reste qu’un je serais celui-là”. « Au départ, c’était pour s’amuser,    avec tout le ramdam que Bugarach suscite, j’avais envie de désacraliser un peu le phénomène, d’apporter un peu de fraîcheur », m’a expliqué Jean Pla.

Sauf qu’aussi farfelue soit-elle, l’idée n’a pas tardé à séduire bon nombre de personnes. A commencer par les curieux et autres mystiques en pèlerinage à Bugarach mais aussi les amateurs de bons vins car cette cuvée offre tout ce que de bons Grenaches peuvent apporter de plaisir lorsqu’ils sont bien faits, fruits noirs mûrs, épices, notes de cacao et des tanins veloutés. Il s’agit d’un Vin de Pays des Côtes Catalanes 100% Grenache du terroir de Maury donc des schistes noir.

Plusieurs milliers de bouteilles ont vite trouvé acquéreur  et ce uniquement sur les 20 points de vente situés entre la Haute Vallée de l’Aude et le Fenouillèdes ! « Que voulez-vous, l’étiquette plaît », s’amuse encore à dire le négociant conscient également de la qualité du breuvage : « C’est un bon petit grenache de la vallée de l’Agly que je vends bien au Japon. J’en ai profité pour laisser échapper quelques bouteilles sous le nom de cuvée Bugarach… »

« C’est vrai que tout a commencé comme une blague, puis j’ai vu aussi rapidement l’engouement pour ce vin. Tous les restaurants des deux départements le proposent sur leur carte. Devant le succès je pense que je vais refaire une mise en bouteille assez rapidement ».

Le phénomène Bugarach est devenu international, Jean Pla est persuadé que plus on va s’approcher de la date fatidique, plus on va parler du lieu, et donc de son vin.

Il se pourrait bien que le 21 décembre tout le monde boive son vin.Imaginez une ivresse mystique lors d’un pique-nique géant improvisé là-bas pour faire la fête en attendant la fin du monde ! à tous ceux qui y seront, surtout faites attention en reprenant le volant de votre soucoupe volante après la dégustation.

Pour info Bugarach, « village où l’on ne mourra pas » selon les prédictions qui font rage depuis des mois sur le Net, est devenu le village où l’on ne vit plus! Depuis que cette petite commune de l’Aude est mondialement connue pour être le seul lieu qui échappera à l’apocalypse  ses rues ne désemplissent pas. «On est assailli, on n’en peut plus», se lamente un élu, la fréquentation explose. «On n’a jamais fait une pareille saison», admet le maire, Jean-Pierre Delord et les terrains se vendent à prix d’or.

la cuvée est vendue 8e chez www.cave-gustumo.com  et  www.chateaux-roussillon.com

info sur Jean Pla  www.jeanplaselection.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here