Mon « Mas de la vigne » quel destin! Je succède aux vigneronnes du village.

0
1218

Mas de la vigneComme il n’y a pas de hasard, ma bonne étoile m’a conduit il y a 10 ans vers cette maison que j’habite, chargée d’histoire, datant de 1880 qui ne fùt habitée que par des femmes. Face à la maison, une vigne en friche de vieux cépages locaux, vigne folle encore présente qui témoigne d’un passé florissant, mais abandonnée il y a un demi siècle. Elle a connu ses heures de gloire puisqu’elle alimentait en vin les habitants de mon petit village. Cette maison n’a abrité que des femmes seules ou veuves car les maris ne sont jamais revenus des guerres, ce sont elles qui exploitaient, vinifiaient et mettaient en bouteille un vin qui se buvait dans l’année.  » MAS » en provençal signifie petit domaine avec une ferme agricole. Ce vieux mas en pierres est enfin restauré, ce manteau rose de chaux protège  désormais les vieilles pierres de la pollution. J’ai la chance d’avoir aussi quelques oliviers centenaires qui donnent encore des fruits avec lesquels je ne fais que 5 litres d’huile d’olives. J’aime cette douceur de vivre en Provence, les odeurs, les couleurs, le climat et les gens chaleureux.