Les progrès fulgurants de nos caves coopératives

0
1480

La coopération participe dans nos régions viticoles au maintien du tissu rural et aux emplois de femmes et d’hommes passionnés par leur métier.

Elle garantit une activité avec de vraies valeurs, le respect équitable du travail, la convivialité, l’échange d’expériences, ce projet collectif au service des hommes est pour un vigneron le prolongement de son exploitation surtout lorsque des paramètres économiques l’ont guidé dans ce choix. Il ne faut pas se voiler la face beaucoup de jeunes rêvent de faire leur vin mais il arrive que les investissements soient souvent  disproportionnés pour une petite exploitation familiale, que les galères de trésorerie importantes que rencontrent ces derniers qui s’installent pour se constituer un stock et investir dans une structure commerciale, les freinent dans leur élan, voici les raisons qui encouragent certains à choisir le système coopératif.

Les caves coopératives assurent 50% de la production nationale de vin en France, elles offrent actuellement aux adhérents des installations hyper modernes, exceptionnelles à la pointe des nouvelles technologies les plus sophistiquées, elles ont des œnologues réputés, des cavistes expérimentés, des chefs de culture qui accompagnent les adhérents sur le terrain, les conseillent et veillent au respect de la charte de qualité et au respect de l’environnement mise en place par la cave et pourtant,  elles sont  boudées des amateurs de vins! Si actuellement elles ne reculent devant aucun investissement pour atteindre le top de la qualité je dois reconnaître qu’en termes d’image, de notoriété, de communication, c’est une catastrophe ! Les vignerons ne sont pas capables de faire la différence entre une attachée de presse et un responsable communication. Les campagnes médiatiques sont rares, difficile de leur faire admettre que c’est ce qui fait connaître et vendre.

Avez-vous un jour dégusté un de ses excellents vins ? peut-être connaissez-vous les Champagnes Nicolas Feuillatte et Mailly Grand Cru, mais je ne suis pas certaine que vous ayez acheté Le Baron d’Ardeuil des vignerons de Buzet en Gascogne, la gamme Mythique de Val d’Orbieu dans le Languedoc, le château Grenouilles de La Chablisienne en Bourgogne,  le château de Sabazan des Producteurs Plaimont dans le Sud-ouest,  un Corbières de Castelmaure, un Gewürztraminer des Vignerons de Pfaffenheim, les muscats de Balma Venitia de la cave des vignerons de Beaumes de Venise,

un Macôn blanc Les charmes de la cave de Lugny , un Crozes Hermitage rouge de la cave de Tain l’Hermitage, le Viognier vendanges d’octobre des Vignerons Ardéchois….et beaucoup d’autres.

C’est un exemple de ce que l’on trouve de mieux dans ces caves, des vins que je vous recommande de découvrir, que je vous conseille d’acheter les yeux fermés en vous recommandant de FEMIVIN.

L’implication de la coopération dans la production de vin biologique ne cesse de croître :

182 caves sont actuellement engagées dans la production de vin bio, soit plus d’une cave coopérative sur quatre.

Cette montée en puissance conduit les Vignerons coopérateurs de France à s’impliquer

toujours plus dans les débats sur le vin bio, enfin, ils ont rappelé l’importance des travaux de préparation du plan « Ambition Bio 2017 » qui démarrent en ce moment en région.

Certains ont tout misé sur une démarche collective de protection et de respect du terroir, véritable politique de gestion environnementale, récompensée par l’obtention de la certification ISO 14001, décernée par l’Association Française d’Assurance Qualité (AFAQ).

www.chablisienne.com           www.cave-de-lugny.fr      www.beaumes-de-venise.com

www.val-orbieu.com               www.vignerons-buzet.fr     www.www.nicolas-feuillatte.com

www.plaimont.com                 www.castelmaure.com         www.mailly-champagne.fr

www.vignerons-ardechois.com       www.cavedetain.com      www.pfaffenheim.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here