Les européens, grands consommateurs de vins BIO (sondage Ipsos)

0
2779

 

Voici une nouvelle qui me réjouit, enfin des chiffres sur la consommation de vin bio qui prouvent que celle-ci n’est plus anecdotique. Une pratique qui touche un public plus féminin… et plus jeune ! un bel avenir pour les vins bio.


PLUS DES DEUX TIERS DES EUROPÉENS AIMENT BOIRE DU VIN : Contre toute attente, les Français ne sont pas les plus grands amateurs de vins et sont devancés par les Suédois et les Britanniques ! Car l’intérêt pour le vin est aujourd’hui une tendance qui dépasse les frontières hexagonales même si les Français restent les champions… de la consommation avec 40,4 % de consommateurs réguliers (au moins une fois par semaine).

34,9 % des sondés français, allemands, britanniques et suédois boivent du vin bio, régulièrement ou de temps en temps. Le taux grimpe même à 51,2 % en Suède et à 35,8 % en France. Chez nous, le taux de notoriété des vins bio atteint 74,6 %.

Cette étude conforte les résultats que nous avions pour la France et montre qu’on retrouve cette présence des jeunes et des femmes partout en Europe car il s’agit de deux catégories qui se caractérisent par leur sensibilité accrue aux enjeux environnementaux et aux questions de traçabilité. Et comme, par définition, le marché de demain, c’est les jeunes, c’est plutôt rassurant !

DES CONSOMMATEURS PLUS JEUNES : Les moins de 35 ans : 21 % des consommateurs de vin bio en France Partout en Europe, les seniors consomment plus de vin que les jeunes. Mais un jeune consommateur aura plus tendance à choisir du bio qu’un senior. En France, les moins de 35 ans représentent 15 % des consommateurs de vin mais 21 % des consommateurs de vin bio. Une tendance qu’on retrouve en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suède. UN CONSOMMATEUR PLUS FÉMININ Les femmes : 50,5 % des consommateurs de vin bio en Europe Les femmes représentent 46,8 % des consommateurs réguliers de vin en Europe mais 50,5 % des consommateurs réguliers de vin bio. Elles sont majoritaires en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suède. En France, elles constituent 44,3 % des consommateurs réguliers de vin et 46,3% des consommateurs réguliers de vin bio.

DES CONSOMMATEURS PLUS RÉFLEXIFS : Les consommateurs de vin bio : 86,9 % des Français acceptent de payer plus pour l’environnement Les consommateurs de vin bio sont encore plus soucieux de sécurité alimentaire et préoccupés par les problèmes environnementaux que la moyenne. Ils sont aussi plus enclins à faire un effort pour une consommation responsable.

La bonne nouvelle qui me rassure c’est qu’en France, 86,9 % des consommateurs de vin bio acceptent de payer plus cher une bouteille de vin pour préserver l’environnement et surtout leur santé.

Il y a d’excellents vins cultivés en bio ou biodynamie et des moins bons. Mais c’est bien meilleur pour notre santé car les produits chimiques sont nocifs pour l’homme et la nature. Le vigneron qui cultive en agriculture biologique observe la nature, s’allie à elle plutôt que l’affronter, il n’utilise aucun additif chimique qui appauvrissent la terre et mettent en danger sa santé, il ne pratique que des méthodes naturelles dans ses vignes. La production biologique répond à une logique de moyens et non de résultats.

Aujourd’hui nous avons la preuve que la qualité supérieure des produits biologiques ont une valeur nutritionnelle plus élevée, un meilleur équilibre en éléments minéraux et en oligo-éléments et en saveurs et odeurs. Si vous fréquentez mon Blog depuis longtemps vous avez certainement remarqué que les vins bio sont souvent à l’honneur car après dégustation, je les ai trouvé excellents.

Source des grands chiffres :Etude SUDVINBIO et IPSOS

Échantillon : 4 015 personnes de plus de 18 ans (1 000 pour l’Allemagne, 1 007 pour la France, 1 004 pour le Royaume-Uni et 1 004 pour la Suède) constituant un échantillon représentatif des populations concernées. • Dates : Du 7 au 21 juillet 2015. • Méthode : Échantillon interrogé par Internet. Méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et catégorie d’agglomération. • Résultats : Les chiffres mentionnés dans ce document portent sur les consommateurs réguliers de vin bio (au moins une fois par semaine)

www.millésime-bio.com   www.meilleursvinsbio.com    www.caviste-vins-bio.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here