« châteaux Solidaires » ce que j’ai aimé dans cette gamme!

0
4921

 

Cette dégustation des dix vins  rouges des « châteaux solidaires » que m’avait préparé leur président reste une belle découverte bordelaise que je voulais vous faire partager car leurs tarifs sont  accessibles à toutes les bourses.

 Les vignerons les ont classé en trois catégories: « vins magiques », « vins gourmands », « vins initiatiques ». En ce qui me concerne je les ai commenté ci-dessous dans l’ordre de ma dégustation, suivant les millésimes dégustés. Je vous conseille de visiter leur boutique en ligne pour avoir les tarifs qui débutent à partir de 6,10 e. L’idéal serait de commander une caisse panachée afin de tous les goûter puisqu’ils correspondent à différentes situations de consommation. 

 

Château Haut Lalande 2010 à 14,60 e

Il séduit par son très joli nez dominé par des fruits rouges, en bouche de la rondeur, de l’élégance une belle complexité aromatique, finale soyeuse avec des tanins veloutés, belle persistance. Il accompagnera l’agneau cuit au four, avec des légumes confits par la cuisson.

 

Château Cazeaux 2009

Voici un vin de gastronomie, une cuvée marquée par de la puissance, mais aussi par la fraîcheur avec des arômes de fruits rouges. Avec un tel caractère et des tanins enrobés, il est à l’aise sur les gibiers à plumes et les viandes en sauces, on pourra même le servir au dessert sur du chocolat noir.

 

 château Beaumont Les Pierrières 2009

Style classique bordelais, on retrouve au nez des notes de cassis, framboise, sous-bois du Cabernet-Sauvignon. En bouche la souplesse du Merlot, une pointe de pruneau et un superbe fruité. Les tanins sont soyeux. Idéal sur tous les plats uniques comme un hachis parmentier ou un petit salé aux lentilles.

 

Château Haut Peyraud 2009

Ses fruits rouges gourmands vous explosent au nez, d’une pureté incroyable, il offre une matière riche, avec des tanins présents qui ne demandent qu’à s’assouplir, c’est un vin expressif, vinifié en cuve, en conversion biologique avec 70% de Merlot et 30% de Cabernet Sauvignon, le compagnon idéal des dîners improvisés.

A signaler, c’est le même vigneron qui s’occupe de la minuscule parcelle de vignes de la citadelle de Blaye classé au patrimoine de l’Unesco.

 

Château Grand Vincent 2009

Surprenant par son nez franc très expressif, étonnant par sa structure racée, nette, riche en fruits, en minéralité et ses notes exotiques épicées, avec des tanins soyeux et une finale très persistante, il offre tellement d’élégance qu’il sera à l’aise sur les plats gastronomiques les plus sophistiqués. En conversion biologique.

 

Château La Tour de Peyrat 2009

Le seul vin de femme, celui de Christelle, il étonne par sa puissance, des vignes cultivées sur sol argilo-calcaire sont à l’origine de ce vin équilibré, une chair ronde, fruitée et soyeuse agrémentée de senteurs de fruits rouges et noirs, d’épices. Des tanins présents mais veloutés soulignent une finale encore fermée. Idéal sur les pièces de viandes rouges rôties et grillées.

 

Château Mont Follet

Vieilles Vignes 2008

Le vin bien structuré n’en oublie pas d’être élégant en bouche, généreux avec de la matière et de la complexité. La présence des fruits  rouges et des épices au nez se confond en bouche dans la trame tannique, ils se fondent en harmonie avec le fruit.

C’est un vin à boire actuellement sur un carré d’agneau aux herbes ou sur des grillades.

 

Vieilles vignes 2009

Le Merlot donne le ton,  rondeur, finesse et ampleur. Un nez de fruits rouges et fruits noirs, et d’épices douces exotiques. Le passage en barrique ne se ressent qu’à peine, les tanins sont soyeux, élégants, une bouche charnue, savoureuse, ronde, affiche de la fraîcheur en finale. Une cuvée que l’on a envie de faire partager à ses amis en apéritif dînatoire, pour le plaisir !

 

 

Château Haut Cabut 2009

A l’aveugle on pourrait le prendre pour un St Emilion car il allie finesse et élégance, une corbeille de fruits rouges et noirs, une note de violette et d’épices. La bouche ronde, souple, généreuse avec de la matière est surmontée d’une finale aux nuances truffées, fruitées, épicées avec une pointe de Zan. L’ensemble est harmonieux et savoureux car les tanins sont soyeux.

Je le servirais avec un canard confit ou une pintade farcie au foie gras et pommes rissolées.

 

 

Château Haut Prieur 2009

Situé sur un des plus beaux terroirs argilo-calacaire de l’appellation issu de 95% de Merlot et 5% de Malbec il nous livre là toute l’expression de son terroir. Finesse et structure incroyable il est dominé par les notes de fruits rouges, d’épices et de bois. La bouche riche déploie une rondeur suave, les tanins savent se parer d’élégance et de persistance. C’est un vin à servir sur des daubes, un boeuf aux carottes, bourguignon ou aux oignons, toutes les viandes cuisinées en sauces.

Châteaux Solidaires

9, Le Piquet

à Cars  33392 Blaye

Tél. : (00 33) 5 57 42 13 15

Fax : (00 33) 5 57 42 84 92

une boutique en ligne sur leur site www.chateaux-solidaires.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here