Dégustation cosmique !…la comète « Pierrefeu » à l’Observatoire de Nice.

0
4120

Une comète pour symboliser l’appellation Pierrefeu, ce n’est pas si surprenant (la pierre du sol et le feu du soleil). Voici la petite dernière du classement du cercle très fermé des Côtes-de-Provence de terroir (intervenu officiellement en novembre 2012).

Son terroir est situé entre la méditerranée, les reliefs du massif des maures, les plateaux calcaires du centre du Var, à la croisée de formations géologiques majeures, là où le soleil tape très fort et les paysages sont à couper le souffle!

Il fallait donc un lieu unique au regard des vignerons pour marquer cette soirée unique auprès de la presse et des professionnels, une dégustation astronomique par son choix, mais plutôt confidentielle par la sélection des invités au nombre limité qui y ont assisté, une manière très originale de se démarquer des trois autres (Sainte-Victoire, Fréjus et Lalonde). Les vignerons auraient pu passer à côté de ce choix mais vraiment l’endroit était majestueux, idéal pour présenter la nouvelle appellation et son millésime inaugural, un choix très judicieux.

Une dégustation sous un ciel étoilé que je ne suis pas prête d’oublier.

J’en ai profité pour m’éclipser sous la coupole impressionnante et rejoindre l’astronome et quelques passionnés d’astronomie comme moi, présents ce soir-là afin de lui poser toutes les questions que je brûlais d’envie de poser ( une liste que j’avais préparé la veille).

L’ouverture de cette immense coupole de plus d’un siècle et le déplacement de la lunette géante impressionnante dirigée vers le ciel étaient un spectacle magique,  les commentaires de l’astronome et ses réponses à mes questions m’ont comblé de bonheur!

Quelques précisions sur l’appellation « Pierrefeu »

Tout d’abord vous devez savoir que l’appellation s’étend sur environ 800 ha sur 12 communes.

Dans son sol sablo-argileux, caillouteux et brun-rouge limono-argileux poussent le fenouil, le thé et l’ail sauvage, le thym, le romarin, la lavande et le genévrier; des saveurs aromatiques qui arrivent jusqu’aux vignes où le vent, la mer, la pierre, le feu du soleil contribuent à donner à ces vignes des vins exceptionnels.

Le terroir de Pierrefeu se situe entre la méditerranée, les reliefs du massif des maures et des plateaux calcaires du centre du Var.

Dans son sol sablo-argileux, caillouteux et brun-rouge limono-argileux poussent le fenouil, le thé et l’ail sauvage, le thym, le romarin, la lavande et le genévrier; ces plantes sont très présents sur ce terroir.

Les vignes sont imprégnées de ces saveurs aromatiques, l’influence du climat, de la mer, de la pierre, du soleil contribuent à donner naissance à des vins exceptionnels.

Côté vins, lors de la dégustation j’ai retrouvé toutes les caractéristiques des vins de Provence, mais la présence de minéralité domine. Les rosés sont fruités et expressifs, séduisants par leur teinte pâle et marqués par cette minéralité.

De belles surprises m’attendait avec les rouges, j’ai découvert des vins de caractère, complexes, racés mais élégants, avec des tanins bien maîtrisés pour la plupart. Pour nombreux d’entre eux je conseillerais personnellement de les laisser vieillir en cave au moins 2 ans, mais la tendance est aux vins jeunes donc ne vous privez pas de ce plaisir surtout qu’ils sont d’un bon rapport qualité-prix.

www.vignerons-pierrefeu.com

www.terroir-pierrefeu.fr

www.pierrefeu-du-var.org

www.pierrefeu-tourisme.com

www.routedesvinsdeprovence.com

www.vinsdeprovence.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here