Crémants de Bordeaux et trio de tartines

0
128

tartines-et-cremant-de-bordeauxVous allez vous régaler avec ces tartines de composition multiples, faciles à faire elles jouent avec leurs différentes saveurs associées aux arômes des Crémants de Bordeaux (aux tarifs très doux).

La tartine intemporelle :

  • 4 tranches de pain aux noix
  • 2 figues fraîches
  • Fromage bûche de chèvre type Cabécou

La tartine gourmande :

  • 4 tranches de pain de campagne
  • 4 noix de Saint-Jacques
  • une purée de betteraves
  • copeaux de parmesan
  • des feuilles de cresson

La tartine inattendue :

  • un demi chou-fleur, un yaourt, 2 œufs
  • une compotée d’oignons
  • des lamelles de poivrons
  • quelques tomates cerises
  • une chiffonnade de jambon de parme

tartines-zoom-500x365

Préparation

  • La tartine inattendue : préparer la pâte à tarte à base de chou-fleur. Couper le chou-fleur en petits bouquets en gardant le haut du bouquet, retirer les pieds. Mixer jusqu’à les réduire en une grosse semoule. Dans une casserole d’eau salée bouillante, faire cuire pendant 3 minutes. Dans une passoire, refroidir sous l’eau froide, puis bien égoutter dans un torchon en le serrant fort. Verser le contenu du torchon dans un saladier et ajoutez les œufs, le yaourt, saler, poivrer et mélangez le tout. Déposer la pâte obtenue à four chaud 190°C pendant 20 à 25 minutes. Démouler et laisser refroidir, puis tartiner avec la compotée d’oignons, déposer les lamelles de poivrons, la chiffonnade de jambon et quelques tomates cerises.
  • La tartine gourmande : faire poêler les Saint-Jacques avec un fond d’huile d’olive. Griller les tartines et les garnir avec la purée de betterave, la Saint-Jacques, des feuilles de cresson et des copeaux de parmesan.
  • La tartine intemporelle : disposer le Cabécou sur le pain aux noix avec un quart de figue fraîche.

3-cremant-ocars-2019

Voici 3 Crémants élus « Bordeaux Oscars de l’été 2019 » à servir avec les tartines

cremant-oscars-2019-saint-pey-82x300Comtesse de Saint-Pey
Terre de Vignerons
AOC Crémant de Bordeaux blanc de blancs brut
90 % Sémillon, 10 % Muscadelle
Prix conseillé : 4,95 € TTC
Contact : terredevignerons.com

Dégustation
Œil : pâle légèrement dorée, avec de fines bulles.
Nez : arômes de fleurs blanches.
Bouche : saveurs gourmandes soulignées de gras, fraîcheur et finesse.

cremant-oscars-2019-louisvallon-82x300Louis Vallon
UG Bordeaux
AOC Crémant de Bordeaux brut rosé
Merlot et Cabernet Franc
Prix conseillé : 6,90 € TTC
Contact : www.ugbordeaux.fr

Dégustation
Œil : robe rose pâle et bulles fines.
Nez : fruité avec des notes de fleurs blanches intenses.
Bouche : légère, ronde et délicieusement aromatique.

cremant-oscars-2019-premius-83x300Premius
Yvon Mau SA
AOC Crémant de Bordeaux brut rosé
Merlot et Cabernet Franc
Prix conseillé : 6,95 € TTC
Contact : www.premius-bordeaux.com

 

Dégustation
Œil : robe gourmande de rubis pâle et bulles fines.
Nez : expressif, frais et gourmand, évoquant les fruits rouges, et la menthe poivrée.
Bouche : onctueuse et fraîche, où les fruits rouges précèdent une finale aux accents de poire.

Quelle est la différence entre le Champagne et le Crémant

Les deux ont des fines bulles et leurs robes scintillent dans les flûtes, c’est pourquoi le Champagne et le Crémant sont parfois difficiles à distinguer au premier coup d’oeil. Pourtant, il s’agit bel et bien de deux vins à part entière aux origines géographiques bien distinctes. Le Crémant est produit dans sept régions viticoles françaises : Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Jura, Languedoc-Roussillon, Loire et Savoie. Le Champagne au contraire ne peut être produit que dans la région viticole dont il tire son nom. On ne trouve donc pas de Crémant de Champagne.

Il n’y a pas que la robe qui peut semer la confusion entre le champagne et le crémant, le goût se révèle aussi très similaire. Et il y a une raison à cela : le crémant est élaboré selon la « méthode champenoise », c’est-à-dire que les vignerons reproduisent le même procédé utilisé en champagne pour l’élaboration de leurs vins effervescents, bien qu’on parle de « méthode traditionnelle » pour les crémants et de « méthode champenoise » mention réservée uniquement à l’appellation Champagne.

Mais si la méthode est la même, pourquoi le goût n’est-il pas identique ? Tout simplement parce que le processus de vinification reste tout de même plus complexe en Champagne. Le temps d’élevage est par exemple plus long. S’il est généralement compris entre 9 et 12 mois pour un Crémant, le cahier des charges de la Champagne nécessite un élevage minimum de 12 mois, ajouté à cela la plus grande différence demeure dans les raisins. Si un Champagne résulte obligatoirement de l’un des trois cépages champenois (Chardonnay, Pinot Meunier et Pinot Noir), on trouve par exemple du Cabernet-Franc, du Merlot, du Sémillon dans les Crémants de Bordeaux.

Recette proposée par Planète Bordeaux

www.apero-bordeaux.fr  et   www.planete-bordeaux.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here