“Wine With Style” ma plus belle expérience à New York

1
2917

best of FranceDans le cadre de la promotion de ses vins, la France a décidé pour la première fois, de séduire les papilles délicates des femmes américaines et pour convaincre la presse  New-Yorkaise que les femmes ont une perception différente des hommes, c’est à moi que l’on a donc confié cette délicate mission. Une   démonstration à l’initiative de la SOPEXA (International Communication Marketing Agency) lors de l’événement « Best Of France » à New York.

Faire découvrir la « French touch » côté vin aux femmes par le biais de la presse féminine,  où  comment en ambassadrice « frenchy » qui a réussi à mettre le vin à la portée de toutes les femmes françaises depuis 30 ans en donnant une subtile féminisation de l’approche du vin,  guidant les femmes à avoir un rapport privilégié au vin différent des hommes, dans une dimension plus affective, ce nouveau pari m’a donné l’opportunité de comparer la manière dont les femmes américaines choisissent, achètent et boivent le vin.

Sachant que les américaines sont arrivées beaucoup plus tard que nous dans cet univers masculin, qu’elles n’ont pas la même culture du vin, ni notre éducation et ne cuisinent pas de la même manière que les françaises. Pour certaines femmes le vin est encore un produit de luxe. Ce fût une nouvelle fois, une expérience professionnelle très enrichissante.

A New York la presse féminine était en demande d’un certain érotisme du vin « à la française », s’interrogeant sur la libération de nos capacités à le choisir, celles qui permettent d’identifier des arômes avec précision, donc d’imposer nos goûts et comment nous nous sommes appropriées ce breuvage longtemps réservé aux hommes.

best O F 2Je me suis totalement impliquée dans cette dégustation comparative, j’ai  adoré ce challenge.

best of france cavisteC’était un honneur pour moi d’initier les américaines à la subtilité de nos appellations, d’expliquer  la variété de nos cépages,  de dévoiler le secret de nos assemblages, de  mettre à l’honneur  nos vignerons, nos terroirs uniques, notre patrimoine viticole et en ce qui me concerne d’apporter ma touche féminine dans l’art de choisir un vin suivant toutes les occasions de consommation.

 

best of cuisiniers

Le meilleur de la France était sur Time Square  pour cet événement qui fait la promotion de notre belle  France (celle qui gagne)  en plein coeur de Manhattan, et j’étais là pour promouvoir ses vins autrement, avec féminité!

NY Le bernardin Aldo Sohm sommelierLes jours qui ont suivi cet événement, j’ai multiplié les interviews lors de nombreux  déjeuners et dîners dans les plus prestigieux restaurants de NY, afin de faire la démonstration aux journalistes des accords culinaires incontournables avec nos vins, ce qui m’a donné l’occasion de découvrir la notoriété des chefs sommeliers américains qui actuellement est identique à celle de nos chefs cuisiniers chez nous en France.

 

NY restaurant Le Cirque vins

 

NY avec mélanie YoungJ’ai apprécié le talent des  grands chefs cuisiniers, très souvent français, en compagnie des journalistes spécialisées les plus en vue de la presse du vin, de la gastronomie, les reines du  « lifestyle » des célèbres magazines américains, que je remercie car elles  ont publié des articles élogieux sur cette initiative originale suite à mes interviews ce qui m’a fait vite oublier les 3 kg que j’ai eu du mal à perdre en rentrant.

 

NY restaurant fromages wines

« Best of France » est le plus grand événement au monde de promotion de la France, de ses entreprises, de ses artisans et créateurs, donc de sa gastronomie et de ses vins.

ARTISANAL Yolanda

Après avoir animée  à New York  cette dégustation comparative, j’ai attendu plusieurs mois l’annonce des conclusions, celles-ci avait pris du retard et a fini par être publiée plusieurs mois après  la dégustation  tellement les résultats étaient complexes, ce qui  a passionné la presse féminine. De mon côté avec la refonte de FEMIVIN j’ai moi-même aussi tardé à publier ce résultat.

Cette expérience a offert aux New-Yorkais une nouvelle manière d’apprécier les vins français à travers une dégustation à l’aveugle originale. L’événement, qui a accueilli des centaines de milliers de participants dans le milieu emblématique de Manhattan, a été l’occasion encore une fois pour moi qui me suis battue pour le prouver, de faire découvrir à quel point la perception  du vin diffère entre les hommes et les femmes, surtout au nez.

NY wine spectator

ma synthèse de cette dégustation

Riesling Alsace, blanc

Intéressant de voir que plus de femmes ont trouvé le cépage et les hommes la région, on retrouve des fruits chez les deux, le chèvrefeuille présent effectivement dans ce vin et une subtile douceur appréciée par les femmes, des tanins souples plus de fruits pomme et poire chez les hommes. Les femmes se sont plus exprimées  sur ce qu’elles ont apprécié dans ce vin et pourquoi ce vin leur plait!

Crozes Hermitage  Vallée du Rhône majorité Syrah, rouge

Pour des américains impossible d’avoir un repaire  avec ce vin,  pas de Syrah équivalente aux USA.  Il était difficile de trouver le cépage et la région surtout pour les femmes. Une différence flagrante  dans la manière de s’exprimer, les femmes sont plus bavardes,  avec une excellente approche olfactive, justesse dans les arômes retrouvés en bouche. Je ne suis pas surprise qu’elles aient eu envie d’associer ce vin à des mets, c’est une réaction très féminine.  Ce qui me surprend c’est que les hommes ont trouvé des tanins fumés,  un goût terreux alors que ce vin explosait  d’arômes de fruits rouges, fruits noirs mûrs et d’épices douces avec  des tanins soyeux.

Corbières Château Ollieux Romanis Languedoc-Roussillon, rouge

Quand un vin sudiste est dominé par le Carignan, le Grenache et la Syrah , qu’il est élevé en cuve, donc  qu’il n’a d’influence du bois que par ceux de son environnement  que l’on retrouve dans la subtilité de ses arômes, tout comme son terroir d’ailleurs, c’est assez  complexe  de découvrir que des dégustateurs ont trouvé un goût de barrique,  vanillée. Ici  encore il était improbable que l’appellation et la région soient découvertes, en revanche chacun s’est exprimé selon  l’éducation de son palais, les hommes ont laissé parler leurs émotions, j’aime quand ils s’expriment librement comme ici même si c’est assez déroutant!

Bordeaux château Kirwan Margaux, rouge

Margaux est une appellation très féminine. Les femmes et les hommes ont apprécié ce vin, se sont exprimés  étant proche de la réalité dans les deux cas.  Je ne suis pas surprise que les hommes se soient retrouvés très à l’aise avec ce Bordeaux, le Cabernet Sauvignon dominant élégant, subtil et riche leur a permis de mettre des mots plus facilement sur ce qu’ils ressentaient.  Dégustatrices et dégustateurs étaient assez proches dans cette belle dégustation qui offrait le privilège de goûter un grand vin de Bordeaux.

Beaujolais St Amour, rouge

Le cépage Gamay n’est pas très connu des américains, pourtant les hommes se sont plus exprimés,  plus habitués à boire des vins plus puissants, avec des degrés alcooliques plus élevés, leurs commentaires illustraient la réalité, en conclusion  chacun homme et femme ont reconnu que ce vin serait idéal avec un apéritif, une cuisine légère, un barbecue.

Nuits Saint -Georges 1er Cru rouge, Bourgogne

Royal et glamour, deux mots qui illustrent l’imagination féminine. Pour ma part, je donne raison à ce commentaire, ce vin en pleine maturité avait un nez très aromatique de fleurs, de fruits rouges croquants, d’épices, de tabac. Tendre et délicat, il illustrait le vin de plaisir, GLAMOUR avec un croquant caractéristique et sa persistance le rendait effectivement ROYAL. Tout le monde  était d’accord, il accompagnerait un bon repas entre amis.

Savennières  blanc,  Loire

Chacun s’est exprimé selon ses goûts, c’est vrai que le commentaire des hommes sur la couleur me choque, on est loin du glamour! Mais il y a quand même une vraie démarche de dégustation, ce vin fût une découverte pour beaucoup et le descriptif des femmes et des hommes de ce vin est dans le vrai. En résumé on l’aime ou l’on ne l’aime pas ! Cette cuvée subtile d’une complexité remarquable que signe un grand vigneron s’adresse à des palais initiés.

Madiran château Boucassier Malbec, Sud-Ouest

Je suis impressionnée par les commentaires des dégustateurs qui ont apprécié cette cuvée. Ce Malbec avait toutes les caractéristiques d’un grand vin de Madiran. Je ne suis pas surprise que dans le commentaire féminin, une femme puisse aimer ce vin. Comme elle, j’ai aimé sa générosité, sa puissance et sa droiture, dommage que peu de femmes furent séduites par cette belle découverte en tout cas les hommes ont apprécié.

Mes conclusions

Dans une optique de préférence sensorielle,  tous les arômes de fruits et fleurs  sont de loin les plus détectés au nez chez les femmes américaines. En revanche, les hommes américains sont plus susceptibles de détecter la région d’où provient le vin,  les plus couramment identifiés sont : Alsace, Bordeaux, Rhone Valley,  Bourgogne et Loire Valley. J’ai constaté que 50 % des femmes en couple qui ont participé au sondage ont été attirées par un partenaire qui a su associer le vin avec de la nourriture.

logo

1 commentaire

  1. Bien contente de voir que votre voyage à New York s’est enfin matérialisé! Nous sommes maintenant dans le sud ouest et apprécions le malbec. Bonne continuation et bonne chance. Frankie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here