Offrez à bébé le millésime de sa naissance, qu’il boira à 20 ans

1
9193

Mes grands parents m’ont offert le jour de ma majorité (21 ans à l’époque) une caisse de 6 bouteilles de 3 différentes grandes appellations de l’année de ma naissance. Ils ont disparu peu de temps après, mais lorsque j’ai ouvert avec émotion chaque cuvée lors d’un grand moment de ma vie, j’ai imaginé avec quel amour et attention ils avaient choisi chaque vin chez les vignerons, privilégiant la Bourgogne et la Vallée du Rhône.

Ma famille s’est agrandie au cours de ces dernières années et j’ai reproduit ce que l’on m’a transmis, d’ailleurs mon dernier petit-fils n’a qu’un mois (j’ai déjà sept petits-enfants !)   je sais déjà que je trouverai dans les trois ans quelques nectars  du millésime 2012 à lui mettre de côté.  

Si comme moi vous aimez offrir un cadeau original, symbolique, alors choisissez quelques bonnes bouteilles à mettre de côté pour vos enfants, petits enfants, neveux ou enfants d’amis. Lorsque l’enfant devenu grand recevra ce cadeau et qu’il pourra les boire, il aura une tendre pensée pour vous dans 20 ans ! En espérant que personne ne les boira entre temps !  

Voici quelques conseils pour choisir les millésimes et appellations à mettre en cave cette année pour un cadeau de naissance… millésimé.

Un grand millésime se définit par sa complexité, un grand bouquet aromatique et pour certains, par des vins puissants, tanniques, colorés. Mais il existe une part de subjectivité. La réputation et le prix d’un vin dépendent beaucoup de ce que vont en dire les courtiers, les négociants et la presse spécialisée. Dans les régions emblématiques comme le Bordelais ou la Bourgogne, les grands critiques viennent goûter ces vins jeunes  (en novembre pour la Bourgogne et en mars lors des primeurs pour le Bordelais). Ils évaluent le millésime. Un effet spéculatif peut naître ainsi d’une rumeur que « cette année, c’est quelque chose de grand ». Les vignerons n’ont pas la même vision que le critique pour eux, un grand millésime, c’est quand on est en présence de la qualité et la quantité. Par expérience je sais que la météo à elle seule ne suffit pas à produire du bon vin, la qualité du sol et le savoir-faire des vignerons sont des clés tout aussi essentielles. Lors de millésimes difficiles, ce sont eux les très bons vignerons et œnologues qui s’en sortent le mieux car ils savent  s’adapter et prendre des risques, sur la date des vendanges par exemple. Par ailleurs, il y a des terroirs où le sol et l’exposition permettent d’absorber cet effet millésime lorsque les conditions climatiques ne sont pas favorables. 

Pour mettre de côté des bouteilles de l’année de naissance de vos enfants, il faut tout d’abord être patient et ne pas vous tromper. Les vins de garde sont mis en vente plusieurs années après la vendange. Pour les bébés nés en 2010, en 2011 ou en 2012 un peu de patience, leurs cuvées ne seront pas offertes avant plusieurs mois, voire plusieurs années. Parlez-en à leurs parents.

Mon conseil: Acheter des gros formats car le vin vieillit plus lentement dans les bouteilles de grand volume. L’idéal est de se procurer des magnums, soit 1,5 litre.

Il faut ensuite déterminer le potentiel de garde de cette année de naissance et je peux vous y aider. Ce petit point sur les millésimes indique la qualité de la vendange des principales régions viticoles.

Enfin, pour conserver des bouteilles aussi longtemps, il faut que les conditions de garde soient parfaites. Il faut un lieu où la température est stable, entre 12° et 16°maximum, pas d’écart de température. L’endroit doit être sombre, humide et calme (sans vibration et sans odeurs). Vous n’en avez pas? Alors demandez à un ami de vous faire une petite place dans sa cave, où louez un espace dans une cave spécialisée ou achetez une armoire à vins!

Les bébés nés en 2014

Excellent millésime en Gironde, le temps fut exceptionnel : chaud, ensoleillé, avec juste ce qu’il faut d’ondées et remarquablement long puisque la première moitié du mois d’octobre fut encore plus chaude et lumineuse que la quinzaine d’avant. Les grands classiques rouges du bordelais sont à mettre en cave les yeux fermés. Millésime tardif partout ailleurs aussi, 2014 s’illustre dans la plupart des régions françaises, et plus particulièrement en Corse et dans la Vallée de la Loire. Le Languedoc et Roussillon ont malheureusement subi des pluies violentes en septembre. Superbe millésime subtil, moins tannique pour la Vallée-du-Rhône, avec d’excellents blancs de garde.

Les bébés nés en 2013

2013 n’est pas un millésime de garde! il fut particulièrement mouvementé en France à cause d’une météo capricieuse. En effet, le désastre se situe à Bordeaux et en Bourgogne à cause des violents orages de grêles qui les frappèrent en juin et juillet 2013. Toutes les régions viticoles de Bourgogne furent touchées hormis le Chablisien qui fut épargné par les épisodes de gèle et de grêle. En Languedoc et Roussillon les rendements sont restés faibles. Ce n’est pas un grand millésime. Les vignobles du Rhône ont du faire avec une météo changeante et compliquée. Mais ces conditions n’ont pas empêché les vignes de donner le meilleur d’elles-mêmes sur de nombreux microclimants et les vignerons de les y aider, nous avons de belles cuvées.

caisses vins

 

Les bébés nés en 2012

le Millésime 2012 est considéré comme « Rare et précieux » en Bourgogne! Du nord au sud de la Bourgogne, la qualité des vins est excellente, inespérée aux vues des conditions climatiques. Le soleil d’automne a permis des vendanges idéales dans le Bordelais et promet un millésime 2012 de qualité avec une baisse de rendement limitée par rapport aux autres régions françaises en dépit d’un printemps désastreux, « 2012 » restera une année atypique, compliquée pour les bordelais avec beaucoup de disparités d’une appellation à l’autre La Vallée du Rhône a fait mieux que tirer son épingle du jeu en ce qui concerne ce millésime 2012  un millésime très équilibré, très marqué par les fruits tant sur les rouges avec des tanins qui tendent vers le soyeux et le velouté. Un joli millésime de garde.

vin dans caisse

Les bébés nés en 2011

Dame Nature nous a concocté un scénario inédit, un été au printemps, un été sans été. Derrière l’apparence soyeuse du vin, il faudra discerner son véritable caractère. Beau challenge ! Les dégustations ont montré des vins soyeux, car les baies étaient souvent riches en sucre, mais avec des goûts étonnants, inconnus jusqu’à présent, qui ont surpris les dégustateurs devant des différences selon les lieux et les domaines, donc il faudra se fier aux vignerons et aller vers les grandes appellations. Ces aléas climatiques prouvent que les cépages Pinot et Chardonnay révèlent leur extraordinaire flexibilité, leur étonnante aptitude à traduire le terroir, mais bien sûr dans les endroits de Bourgogne les plus favorables à une viticulture de qualité. Pour le Bordelais, ce millésime considéré par certains critiques comme sans intérêt, est bien meilleur que je ne le pensais, il ressemble aux millésimes sous-estimés que sont 2001 et 2008. Dans la Vallée du Rhône le millésime 2011 est excellent, des couleurs étonnantes,  des vins soutenus avec une bouche tannique, une structure dense et riche qui laisse présager des vins de bonne garde dans toutes les appellations du nord au sud.  Considéré comme un grand millésime, 2011 est le millésime exceptionnel du Languedoc et du Roussillon. La force des vrais vins typés de cette région est d’avoir su conserver leur spécificité au travers des cépages de la région, chacun s’exprimant selon les sols d’alluvions, d’ardoise ou de schiste, bénéficiant d’un beau rapport qualité-prix et d’une bonne garde. C’est aussi un bon millésime pour les vins liquoreux de Loire aptes à la garde. 

 Les bébés nés en 2010

Voici un bon millésime, riche et fruité. C’est l’une des plus petites productions des vingt dernières années, d’où les prix élevés sauf quelques exceptions. Globalement à Bordeaux, c’est une superbe réussite homogène qui offre des opportunités exceptionnelles aussi bien en rouge, en blanc sec, qu’en liquoreux. L’amateur pourra trouver quelques Grands Crus Classés de  Bordeaux inabordables et des superbes vins moins connus. Un millésime très qualitatif, peut être encore plus grand que 2009 car plus classique dans son équilibre. Pour la Bourgogne c’est une belle réussite. La récolte faible en volume associée à une belle arrière saison, a permis de produire des raisins superbement équilibrés et d’une grande richesse. Le millésime 2010 est prometteur avec une bonne concentration en Vallée du Rhône. La qualité est superbe dans le nord et à Châteauneuf du Pape, un peu plus hétérogène ailleurs. Les vins sont très concentrés. De belles réussites à saisir… 

Les bébés 2009

Les petits nés en 2009 sont chanceux. C’est une année d’exception dans plusieurs régions viticoles. C’est d’ailleurs le cas à Bordeaux, où les experts ont encensé les cuvées 2009 pour leur équilibre en bouche et leur fruité. Plusieurs de ces bouteilles sont commercialisées à des prix élevés. Les vins issus du cépage Syrah provenant de la Vallée du Rhône Nord se garderont très longtemps. Si vous avez un gros budget, offrez des bouteilles de l’appellation Côte Rôtie et Saint-Joseph, mais les Cornas et les Hermitage seront également superbes dans 20 ans. Les vins de Bourgogne sont aussi exceptionnels en 2009 mais comme  le cépage Pinot Noir est plus fragile ce ne sont donc pas tous les vins de ces vignobles qui traverseront avec brio les décennies. Comme toujours avant de les mettre en cave, il faut vous renseigner sur les producteurs. Mais les plus belles cuvées des meilleurs vignerons du Languedoc et du Roussillon auront un long avenir devant elles, les vieux cépages de Grenache et les Carignan ont été particulièrement à l’aise. C’est un millésime solaire qui a favorisé les grands liquoreux dans le bordelais et le centre-est. 

Les bébés 2008

De façon générale, la qualité des vins 2008 est inégale dans la plupart des vignobles. Peu de bouteilles du bordelais de ce millésime se garderont 20 ans…sauf les grands crus de Bourgogne, ceux de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits qui se garderont aussi longtemps que les 2009. Ils atteindront leur apogée dans plus de 10 ans comme en  Champagne où la récolte a été exceptionnelle. Pour mettre la main sur des bulles de la vendange 2008, il faudra cependant attendre quelques années. Les cuvées millésimées sont conservées au moins trois ans avant d’être commercialisées.

Où Bien acheter vos vins?

Si vous êtes à Paris je vous conseille le grand caviste LAVINIA quartier de la Madeleine et  vous avez le réseau des cavistes « Le repaire de bacchus ». Les magasins NICOLAS sont partout en France bien sûr, chez les trois vous êtes certaine d’être bien conseillée et vous avez du choix, enfin vous pouvez choisir le dernier né des réseaux des 400 cavistes en France qui livrent à domicile : entrecavistes.

Evitez les achats en supermarché, privilégiez les petits cavistes de quartier qui ont une formation de sommelier souvent et sont des vrais professionnels.

Puis il y a les achats sur le web mais dans ce cas il faut bien connaitre les propriétés viticoles et les vignerons ou faire confiance aux sites suivants:

 Millésimes, Lavinia, Vitis Epicuria proposent le plus large choix de grands vins ; Millésimes, Vin Malin offrent les meilleures affaires ; Vin Malin, Chateaunet, V Comme Vin se distinguent par leur service de haute qualité. Enfin Chateauonline reste un bon plan et sur avenuedesvins le site de Jacques Legros  il y a des vins plus abordables et des vignerons qui montent, demandez un conseil par mail en vous recommandant de FEMIVIN.

www.avenuedesvins.fr
href= »http://www.vcwww.vcommevin.com  www.vin-malin.fr www.chateaunet.com  www.millésimes.com  www.vitis-epicuria.com  www.avenuedesvins.com   www.lavinia.fr   www.entrecavistes.com

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here