Les Corbières du château Bel-Evêque cèdent le pas à la finesse, la rondeur et l’élégance.

2
9588

 Mes papilles se souviennent encore d’une dégustation des premiers Corbières du château Bel-Evêque à Gruissan, c’était il y a plus  de 15 ans, à l’époque je n’étais pas fan de ce terroir qui avait la réputation de donner des vins  charpentés et tanniques. Ce que j’avais bu à ce moment là qui provenait de cette propriété qui appartient à l’acteur Pierre Richard ne m’avait pas laissé de plaisir ni d’émotion, donc je l’avais un peu oublié mais une visite du Domaine guidée par Véronique Gillet sa sœur, suivie d’une dégustation des nouvelles cuvées goûtées au coin du feu accompagnées d’une bonne cuisine du soleil m’ont réconcilié avec ce terroir et réservé de belles surprises.

J’ai découvert un lieu unique, le vignoble est niché dans un écrin de garrigue entre les étangs de l’Ayrolle, de Bages et de Sigean, tout près des Salins de Saint Martin, sur 20 hectares de vignes plantées dans un domaine de 50 hectares. Le climat méditerranéen sec, ensoleillé et chaud favorise les longues périodes de culture de la vigne. Le vent du nord-ouest sec et sain, présent tout au long de l’année agit comme un régulateur et permet de pratiquer une culture raisonnée et d’éviter de nombreux traitements phytosanitaires. Ce jour-là en plus c’était magique, j’ai vraiment cru que le vignoble était sur une île, car à la suite d’une innondation provoquée par des fortes pluies de la veille cette eau avait rejoint l’étang proche de la mer qui borde la propriété et donné l’impression d’un bras de mer.

Aujourd’hui, si l’acteur passe plus de temps l’hiver au théâtre que sur des plateaux de tournage, c’est à Gruissan  dans son vignoble de l’Aude, que l’été il s’adonne à une autre de ses passions, la viticulture. Pourtant le coup de cœur pour ce vignoble ne fut pas immédiat, d’ailleurs il ne pensait pas du tout s’installer dans ce lieu. On lui a présenté cette bâtisse pas très belle, abandonnée, qui était à la vente, il n’y a pas trop prêté attention séduit tout de même par la beauté de cet environnement protégé, mais ne s’y est pas attardé,  il est ensuite rentré à Paris. Sans le savoir le charme des lieux, des paysages, des étangs et de la mer proche ont opéré peu à peu dans le cœur du comédien passionné de pêche.

Sa soeur Véronique Gillet,  m’a raconté qu’il lui a téléphoné un jour en lui annonçant qu’il voulait redonner vie à ces terres et qu’il l’avait supplié de se lancer avec lui dans cette aventure vigneronne.

Quand celle-ci lui fit part de ses inquiétudes puisque ni l’un ni l’autre ne connaissait le métier de vigneron, ce dernier, enthousiaste lui  répondit, et bien tu vas t’y mettre !  

Soucieux de ne pas faire n’importe quoi, la famille Richard a de suite collaboré avec un œnologue réputé dans la région,  monsieur Dubernet. Lorsque  Pierre Richard lui a expliqué son projet et qu’il lui a demandé s’il pouvait l’aider, il avoue aujourd’hui que si ce dernier avait répondu non, je pense qu’ il ne l’aurait pas fait.

Le comédien aurait pu décider de se réfugier derrière les volets bleus de sa bâtisse vigneronne pour passer l’été tranquillement et se reposer, mais ce n’est pas le genre de la maison. Alors pour concilier intimité et proximité, il a fallu s’organiser. Comme Pierre Richard s’investit plusieurs mois par an dans ses vignes,  il a fallu aussi qu’il apprenne à cohabiter avec sa notoriété. C’est à ce moment-là qu’est née l’idée des séances de dédicaces au Domaine ! depuis il prend quelques heures sur son temps de vacances, se rend disponible presque tous les jours, accueille les bus de touristes étrangers et signe sur les étiquettes de ses cuvées quelques petites phrases et son nom pour le plus grand bonheur des touristes de passage et des amateurs locaux.

 Pierre Richard élabore lui-même chaque année les assemblages des cuvées du château Bel-Evêque.Tous ces vins ont en commun une robe rubis profond, un caractère affirmé, une belle structure tannique désormais bien affinée, un nez complexe et riche, des notes de fruits rouges et d’épices. Les millésimes, l’élevage en barriques, les volumes et les choix d’assemblages des différents cépages et parcelles procurent aux vins toutes les nuances de chaque cuvée, vins qui sont d’ailleurs récompensés chaque année par des médailles et distinctions dans les concours.

  

 

 

 

La boutique en ligne et « La Cave de Pierre » commercialisent les vins, enrichis d’une nouvelle gamme « le Démon de l’Evêque »!

 

 

 La Cuvée Cardinal 2010

AOC Corbières

Cépages 65% Syrah  35% Mouvèdre

 

La robe est d’un rouge profond. Le nez exhale des notes complexes de fruits rouges mûrs, d’épices douces, de pruneaux et de garrigue.

La bouche est harmonieuse, ample et charnue. D’une remarquable densité avec beaucoup de gras et de longueur. La cerise noire très mure confite se marie aux notes de sous-bois, de cuir, de venaison, de réglisse et de café. Ce vin tapisse le palais et offre une belle persistance aromatique.

La belle qualité des tannins et la concentration témoignent une vendange mûre.

 

Potentiel de garde 10 à 12 ans.  Prix départ cave : 21,50 e

 

Ma Cuvée Personnelle

Vin de Pays de l’Aude

Cépage  100% Syrah


J’ai été séduite par sa belle fraîcheur aux notes d’épices et une pointe mentholée, c’est un vin de plaisir, la bouche, bien construite autour de tanins mûrs, présente une belle densité. La Syrah s’exprime totalement dans cette cuvée, beaucoup de fruits noirs et rouges, une bouche veloutée et une belle finale fruitée épicée.

 

 

tarif départ cave: 15,40 e 

 

Château Bel Evêque 2010 élevée en Fûts de chêne

AOC Corbières

Cépages : Carignan, Syrah, Grenache, Mourvèdre

 

Robe éclatante grenat, délicatement cuivrée. Là pas de doute le nez est généreux avec des notes de violettes, de griottes bien mûres. La bouche ample, fruitée, avec une pointe de cacao, est harmonieuse avec des tanins tendres et doux. Le passage en barrique donne du corps et de la rondeur à ce vin sans aucune agression du bois neuf au contraire cela lui apporte une structure et de la personnalité.

Je conseille de le carafer 2h avant de le boire. Servirr à 17° à 18°   tarif départ cave : 15 e

 

                                                       *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

 

 

Deux autres cuvées sont interressantes à découvrir, le Corbières blanc, c’est un vin friand, rond aux notes de fleurs blanches. Quant au rosé en appellation Corbières lui aussi c’est un vin de repas, de gastronomie idéal sur les poissons de mer, qui marie au nez les fruits rouges et les fleurs blanches et en bouche qui est dominé par la puissance et la rondeur.

www.chateau-beleveque.com

 

2 COMMENTAIRES

  1. je nait pas vu de chateaux et ou ils fabrique leurs vins cela et bizare jaimerai avoir des expliqations

  2. vous avez mal lu, où vous n’avez pas consulté toutes les rubriques. Vous pouvez approfondir vos connaissances en lisant attentivement tous les articles.
    Il ya beaucoup d’explications sur la manière de vinifier le vin, de le déguster, sur mon site, beaucoup de ces vins appartiennent à des propriétaires de châteaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here